GREB - les 10 mouvements de la construction terre-paille / the 10 moves of the straw-soil building

 

Approche-Paille vous présente les 10 mouvements de la construction terre-paille selon la méthode GREB. Construire votre propre maison, un rêve d'autonomie tout à fait réalisable!

 

Approche-Paille present to you the 10 moves for building with straw and soil according the GREB method. Building your own house, a self-sufficiency dream which is truly doable!

0 commentaires

Construction maison en GREB / Building a house with GREB

 

Suivez un stage Approche-Paille et apprenez plein de trucs intéressants sur la construction d'une maison, ses bases et sur la technique GREB mise en avant ici.

 

Follow a workshop by "Approche-Paille" in France and learn a lot of interesting things on building a house, its foundations and on the GREB technique put forward here. (in French only)

0 commentaires

Love-Shack - bois, argile, paille / timber, clay, straw

 

Brice Mathey construit ses Love-Shack, de petits habitats végétalisés, invisibles vu du ciel et en harmonie avec la nature. Ils sont fait à partir de paille, argile et bois ou bambous.

 

Brice Mathey builds the Love-Shacks, small vegetalized habitats, which are invisible from the sky and harmouniously integrated with nature. They are made from straw, clay and either timber or bamboo.

0 commentaires

Charpente en bois rond et murs en bottes de paille / Round wood timber frame and strawbale house

Ben Law a construit une superbe maison en utilisant des poutres de bois ronde, un savoir-faire traditionnel, et des murs en bottes de paille. Le résultat est époustouflant!

 

Ben Law built a magnificent house using round wood timber, traditionnnal know-how, and strawbale walls. The result is breathtaking!

Un aperçu de la construction et des techniques employées, c'est superbe!

 

A sneak peak into the building process and the techniques, it is beautiful!

0 commentaires

Maison en bottes de paille / Strawbale house

Jamie nous ouvre sa maison pour une visite et nous raconte comment il a construit sa maison en bottes de paille.

 

Jamie opens up his own house for a visit and tells us how he built his strawbale house.


Nous rencontrons Jamie dans la Kangaroo Valley après avoir mentionné à nos hôtes de woofing, Kirsty et Andrew de Terrawah, notre intérêt pour l'éco-construction.

 

Jamie habite sur une magnifique propriété de 200 acres, 80 hectares. Il a construit sa maison en tant que « propriétaire-chef de chantier », un statut en Australie qui permet de prendre la tête du chantier de construction de sa propre maison (tout en employant les artisans spécialistes et la main d'oeuvre supplémentaires nécessaires)

 

Sa maison est faite de 400 bottes de pailles, dessinant ainsi une maison de 280 m². Elle est superbe avec un bel enduit de finition, des murs bien droits et de grandes fenêtres qui permettent à la lumière d'entrer et à l'habitant de profiter des belles vues luxuriantes de dehors. L'orientation de la maison dans sa longueur est d'est en ouest. Sur la face Nord, les fenêtres permettent à la lumière d'entrer durant l'hiver et de réchauffer un sol épais qui joue le rôle de masse thermique, rendant cette chaleur le soir venu. Sur la face Sud, il y a une grand pergola agrémentée d'une vigne stérile qui donne de l'ombre durant l'été lorsque le feuillage est pleinement développé et laisse passer la lumière en hiver lorsque celui-ci s'est étiolé.

 

Cette maison a été construite selon la méthode Nebraska, ce qui signifie qu'il n'y a pas de poutres soutenant la maison. Ce sont les murs en bottes de paille qui sont les éléments porteurs de la charge. Les fenêtres sont fixées sur des cadres en bois qui ont été d'abord montés puis installés en premier. Le toit est installé ensuite. Les cadres des fenêtres sont ensuite fixés sur les murs grâce à des grandes planches de bois. Les bottes de paille elles-mêmes sont ensuite installées en 3 jours par 20 personnes. Les bottes de paille sont enfoncées sur des tiges filetées qui sont fixées sur des dalles de ciment sur le sol. Une planche de bois et une d'acier sont installées sur le haut du mur et un boulon est fixé sur la tige à l'aide d'une pression pneumatique pour compresser les bottes. L'enduit est ensuite d'abord pulvérisé directement sur les bottes, c'est un mix de sable, de chaux et d'eau et l'enduit final est ensuite appliqué par 2 personnes pendant 11 semaines. Un maillage de fibres de verre est placé sur les murs pour le renforcer (à cause des régulations locales, pas pour un besoin réel). La construction de la maison a pris 9 mois et a demandé pas mal de main d'oeuvre. Le projet lui-même dans son ensemble a pris une année et demie et a coûté 800 000 dollars australienssoit 50 000 euros en tout (incluant le système solaire et l'allée menant à la maison,...etc.).

 

 

En termes d'auto-suffisance, la maison est équipée avec 42 panneaux solaires qui fournissent 10kwh et des batteries allemandes qui ont une durée de vie d'environ 25 à 30 ans. Les ampoules de la maison sont toutes des led. Il y a aussi 2 réservoirs d'eau de pluie de 27 000L chacun connectés à la surface du toit pour récupérer l'eau. La famille, un couple et leurs deux enfants, utilisent également 3 bouteilles de gaz par an pour réchauffer l'eau et faire la cuisine.

Lire la suite 0 commentaires

Construction en paille - la technique GREB - Strawbale building the GREB technique

 Découvrez comment on construit des maisons en paille à l'aide de la technique GREB rencontré par les voyageurs du projet Cap'A au Canada.

 

Discover how to build straw-based houses with the GREB technique, explained by the travelers of the Cap'A project when going through Canada. (in French)

« La construction GREB est originaire d’une recherche qu’on a mené dans les débuts du GREB, avec pour critère l’utilisation des ressources locales du Québec. On a du bois, des pierres calcaires, de la chaux, de la sciure de bois. On avait aussi dans l’idée de mettre au point une technique facile à auto-construire, qui permettrait aux populations de se prendre en main et aussi de réduire le coût. Cette démarche s’inscrivait dans une proposition de projet de société axée sur la relocalisation de l’économie. Finalement, dans notre recherche, nous n’avons pas fait des choix technologiques  mais plutôt un choix d’intelligence technique, qui s’inscrivent d’avantage dans le courant du « Low-tech » 

0 commentaires