Tree Elbow - School of Applied Neopeasantry - Victoria - Australie - Fr


Au détour d'une petite rue dans un quartier résidentiel de Daylesford, on découvre un jardin luxuriant et un peu bordélique. Ce sont les 1000m² de l'école de néo-paysannerie appliquée de Meg, Pat, Woody et Zero. 

Sur ces 1000m², il y a une maison pour abriter la petite famille dont une grande cuisine pour réaliser toute la transformation de la nourriture, faire le pain, chauffer la maison avec le poêle qui fait également four. Ils ont également construit dessus 3 petites huttes donc une est presque une petite maison. On y trouve des toilettes sèches, à la turque avec un pot pour y faire pipi et ainsi séparer les deux. Une grande cuve de récupération d'eau de pluie. Un potager qui partage le reste de l'espace avec les poules et canards qui sont dans le verger couvert d'un filet. Devant la maison, un espace de jeu avec une cabane dans un arbre. Sur le côté un espace ouvert mais abrité avec un four à pizza et une table pour manger dehors. Il n'y a pas de garage car ils n'ont pas de voiture et se déplacent en vélo.

Meg et Pat vivent principalement de l'échange de services et de produits dans ce qu'ils appellent la "gift economy", l'économie du don. Quand ils se sont installés, ils ont démarré avec trois autres foyers à échanger des services et des produits. Puis le cercle s'est peu à peu étendu à 80 foyers. Il y a aussi une coop pour acheter des choses en gros et ainsi diminuer les déchets. Pour près de 70% de leurs besoins, ils n'ont plus besoin d'argent. Les 30% restant sont couverts par la location ponctuelle d'une des petites maisons, surnommée le Love Shack ainsi que le travail, deux jours par semaine, de Meg au centre de permaculture, Melliodora, tenu par David Holmgren.

Pratiquant la permaculture en milieu urbain dans son sens le plus large, c'est-à-dire comme un mode de vie complet et non seulement une façon de jardiner, Pat et Meg accueillent régulièrement des personnes qui en échangent de leur coup de main sont hébergés et nourris, un principe similaire au woofing mais développant un enseignement appliqué de leur manière de vivre afin de former celles-ci à la permaculture urbaine et la gift economy.

La vie quotidienne s'organise principalement autour du court terme. Les protéines ont la priorité, c'est-à-dire que si celles-ci se présentent sous forme d'un poisson pêché ou un lapin attrapé, les autres activités passent après. Ensuite c'est le jardin qui dicte le rythme puis viennent ensuite les autres activités. Nombreuses sont les activités réalisées pour la communauté. ll y a des workshops pour la transformation de produits, le kombucha,...etc. Pat et Woody vont tenir un stand sur la reconnaissance des champignons ou des herbes au marché d'à côté pour aider les gens. Ils s'occupent du jardin partagé de la communauté.

C'est une vie riche en rencontres et connectée de façon joyeuse à son environnement d'individus indépendants et autonomes, attachés à une grande qualité de vie pour leur famille mais aussi pour leurs invités, leur communauté et leur planète.


PLUS D'INFORMATION


Blog: Artist as family

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now