Orchard Hill Farm - Ontario - Canada - Fr


Orchard Hill Farm est une de ces fermes que vous imaginez quand vous rêvez d’un endroit idylliuque pour une ferme. Situé en Ontaruo, nous passons par là vers la fin de l’été. C’est une ferme de 93 acres (environ 40 ha), petite pour des grandes cultures mais énorme pour du maraîchage. Il se trouve que cette ferme produit les deux et est en traction animake avec des chevaux.

Ken et Martha ont fait fonctionner cette ferme pendant des années et ont maintenant transmis la production des légumes à leur fille.. La ferme elle-même est dans la famille de Martha depuis les années 1820.

Ken est le conducteur de l’attelage et gère les champs de grandes cultures et travaille le sol pour le jardin potager.

Nous passons deux jours magnifiques à apprendre sur une ferme en traction animal avec les chevaux. Le rythme et le soin que cela implique dans l’ensemble du processus agricole rend cette connexion à la nature et son rythme encore plus vraie.

Sur la ferme, il y a 2 acres de maraîchage à présent mais avant il y avait à peu près 7 acres de cultures maraîchères en bio et elles occupaient environ 7 personnes et 7 chevaux et nourrissaient à travers un programme de type amap à peu près 250 familles. Ken fait pousser son grain pour un boulanger local (qui avant utilisait même un moulin sur la feme propulsé grâce aux chevaux) mais pour ses chevaux, des Suffolk Punches, en sus du foin.

La ferme a aussi quelques cochons et des vaches ainsi que des vaches appartenant à d’autres fermiers.

Durant notre passage nous accompagnons Ken et ses deux chevaux en attelage pour prendre soin du foidn dans le champs qui a besoin d’être retourné et aéré.

Pour prendre soin des chevaux, et s’ils sont en bonne santé, il faut à peu près 2-3 acres de prè à pâturer par cheval, 1,5 acres de foin par cheval (spécialement en hiver en Ontario où ils doivent être abrités à l’intérieur) et encore quelques acres de grains pour 3-4 chevaux.

La rotation établie sur les champs est à peu près comme suit : 1-2 ans de foin (alfalfa + une légumineuse) ensuite pâturage puis un engrais vert entre deux saisons et ensuite de l’avoine, de l’orge puis un grain (blé par ex).

Comme engrais vert, le daikon est utilisé parfois car il fournit du phosphore qui est bon pour l’orge et il est simplement tondu.Le daikon est planté en août l'année d'avant le grain de printemps. Il est gélif et les grains de printemps sont plantés avec un semoir semis direct dans les résidus du radis.

L’avoine et l’orge et l’herbe/luzerne sont semés en même temps et une fois que l’avoine et l’orge sont récoltés le pâturage prend naturellement l’espace.

Les principaux outils utilisés dans les champs sont :

  • un cultimulcher pour préparer les planches de légumes

  • un semoir pour l’engrais vert et le foin

  • un rateau

  • un cultivateur

  • une tondeuse à foin

Quelques activités comme la récolte du grain ou le retournement du compost sont quand même réalisées avec des machines à moteur car cela demanderait trop de personnes et trop de chevaux pour faire la même chose.

La disponibilité des outils tractés par les chevaux dans cette région est bonne car la communité Amish est assez présente et n’a jamais cessé de développer des outils pour l’agriculture en traction animal.




PLUS D'INFORMATION


Site webhttps://www.orchardhillfarm.ca/

Facebook: @orchardhillfarmontario

2 vues0 commentaire
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now