Finca Bona Fide - Ometepe - Fr

EN BREF





Depuis 7 ans et sa création, la finca Bonafide est une ferme de 10,5 hectares (26 acres US) qui expérimente la permaculture. Régulièrement de nouvelles techniques y sont testées. Elle est aussi à vocation pédagogique puisqu'elle accueille de nombreux lycéens et universitaires américains et canadiens pour les sensibiliser et leur faire découvrir la permaculture. La ferme a pour vocation de promouvoir la sécurité alimentaire en démontrant l'existence d'un système durable. Elle y parvient en intégrant design en permaculture, éco-construction, cours de yoga et l'agroforesterie. Le lieu n’étant pas autonome, s'attache à faire appel aux ressources locales pour sa nourriture.


LA VISITE



Recruté par un des repreneurs, Lee, un des personnages que vous pouvez retrouver dans notre section portrait, surnommé Bruce Lee of the Jungle sur Instagram, la joie de vivre au visage, nous fait la visite. C'est très sympa, on est tous les trois et il se prête volontiers à l'exercice de l'interview  pour la caméra.

Moyennant 20 dollars/personne on a le droit à un bon déjeuner bien solide, où on retrouve les classiques des fermes ticas : du riz avec une petite épice, des « frijoles » (haricots rouges) et une bonne salade du jardin. A 14h30 après une petite pause digestion qui nous a permis d'échanger avec quelques voyageurs et volontaires, il est l'heure de partir en balade. La visite commence par une dégustation de jack fruit séché dans leur séchoir à fruit. C’est délicieux. Puis nous traversons le domaine zone par zone, jusqu’au bout avant de revenir au point de départ après plus de deux heures très instructives.




LE LIEU

La propriété est très étendue. Elle est située en pente sur le volcan Santa Anna. Une partie n’est pas visitable. La partie cultivée ainsi que les locaux pour les visiteur, volontaires et coordinateurs sont organisés en « zoning » selon la permaculture.

  • Au centre de la propriété, se trouvent la cuisine commune et un endroit avec un four à pizza et autour des jardins d’aromates et d’herbes médicinales. On trouve des plants de citronnelle à côté de la cuisine afin de repousser notamment les insectes tout en délivrant une agréable odeur citronnée. On trouve également la nursery des plantes avec trois secteurs distincts, graines, petits plants et plantes prêtes à être plantées (placées dans un sac poubelle).

  • Autour de la première zone, c’est le potager. A côté le compost. Il y a également un grand poulailler avec une dizaine de poules qui reçoivent notamment en petite gâterie des nids de termites, fréquents sur la propriété.

  • Parsemées autour, les habitations des volontaires et visiteurs ainsi qu’une belle salle ouverte pour les cours et le yoga. La plupart est construit en éco-construction avec les matériaux locaux : bambous et cob (argile, sable et paille) pour le dur. Parfois on trouve un sol en béton. Partout on trouve des plantes comestibles, du yucca au bananier en passant par le gingembre et une multitude d’autres plantes et arbres.

L’ensemble est situé sur une sorte de plateau relativement plat et en partie terrassée pour le potager. Après ce plateau, la pente reprend et on passe sur la forêt d’arbres fruitiers. Afin d’être protégés du vent ainsi que pour arrêter l’érosion, les arbres ont été planté en motif de diamant. Dans certains endroits des arbres spécifiques qui fixent l’azote sont plantés pour aider la croissance des gros arbres fruitiers. Plus loin autour du plateau, on trouve la zone 5, c’est la jungle.




LA GESTION DE L'EAU ET DE L'ÉNERGIE

La ferme fonctionne principalement au solaire. Quelques grands panneaux solaires et des ampoules basse consommation font l’affaire. Il n’y a pas internet là haut.

La cuisine contient des rocket stoves et fonctionne donc au bois. Il y a également un four à pizza.

L’eau est récupéré de plusieurs façons. Il y a un puit, l’eau qui ruisselle naturellement du volcan et l’eau de pluie. Pour chacune des deux dernières, il y a des canaux et des réserves adaptées afin d’assurer la disponibilité jusqu’à la fin de la saison sèche.


LES DÉCHETS

Des toilettes sèches sont disponibles pour tous. Elles sont compostées sur place et le résultat est utilisé pour amender le sol des arbres fruitiers proches de celles-ci.

Les noix de coco sont collectées sur un tas pas loin du compost pour réaliser du biochar.

Il y a plusieurs composteurs. L’un est un compost aux vers rouges de californie. N’étant pas locaux ceux-ci sont conservés dans un bac isolé et le compost une fois prêt est filtré afin que les vers soient retirés. L’autre est un compost à base notamment des déchets de la cuisine. Il y a à côté un tas de déchets d’agrumes uniquement afin de permettre en seconde étape aux jardiniers de jauger le taux d’acidité nécessaire au compost et faire le mélange. Le compost est utilisé au potager mais également pour amender le sol des arbres fruitiers. Les arbres sont paillés également avec les déchets végétaux découpés sur place (feuilles du bananier voisin par exemple)


LE FONCTIONNEMENT DE LA FERME

La ferme a plusieurs propriétaires dont les habitations se situent dans des espaces réservés du domaine. Pour s’occuper des visiteurs et des volontaires, il y a deux coordinateurs. L’un plutôt chargé de l’agriculture et l’autre plutôt des programmes d’éducation et de yoga. Les visiteurs sont surtout des classes d’étudiants de l’Amérique du Nord. Les volontaires sont soit des apprentis qui sont là pour un an ou des volontaires qui restent un mois minimum. Les apprentis ont des cours ainsi que leur propre projet personnel sur le domaine.

Les carrés potager fonctionnent en rotation grâce aux connaissances des jardiniers locaux qui mettent en application leur savoir-faire traditionnel. Les cultures sont couvertes par un « paillage » de feuilles de bananiers séchées. Le coordinateur en agriculteur gère avec ces jardiniers la maintenance du compost et le soin des arbres fruitiers et plantes comestibles au sein de la ferme.





LA PRODUCTION DE LA FERME


Dans le potager on trouve entre autres de la moutarde, du moringa, un arbuste à petites feuilles au goût délicat de noix. Il y a du yucca qui se replante simplement en coupant la tige et en la replantant dans le sol. Il y a beaucoup de plantes aromatiques. Il y a du gingembre également. On trouve aussi une multitude de fruits notamment les impressionnants jack fruits y sont très nombreux mais également des fruits de la passion, des avocats, des mangues et des rambutans. A la ferme, ils récupèrent des espèces d’arbres fruitiers du monde entier, du moment qu’ils poussent dans des climats similaires au leur. 


Contact:

http://projectbonafide.com/


Portraits:

Lee


Vidéos techniques:


Helicropping System



Point Clé et organisation des arbres




Cannelle




Compost température et vers de terre


Moringa




Champignons et mycellium



Blog de voyage:

Semaine 5: Nicaragua - De Masaya à Granada et Ometepe



© 2020 by Alterculteurs

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now