Benoît - D'une carrière toute prête en entreprise à une ferme en Dordogne

Ferme de Cagnolles, Dordogne, France



Carmen et Benoît nous accueillent à la ferme de Cagnolle en Dordogne, non loin du petit village très sympathique de Belvès. La ferme de Cagnolle s'étend sur 13,5 hectares entièrement cultivés, en forêt ou prairie parsemées de planches de comestibles ou verger ou potager. Benoît y a planté plus de 4000 arbres depuis son arrivée en 2008 sur les lieux. Il nous explique que l'on parle beaucoup des bienfaits des arbres mais que la monoculture des arbres crée au moins autant de problèmes que n'importe quelle monoculture. Il a donc planté des arbres pour en récupérer les fruits mais aussi plein d'autres entre ces arbres qui seront taillés pour ne pas trop prendre la lumière, ils apportent de la variété végétale avec l'espoir que ceux-ci soient un foyer chaleureux à une biodiversité abondante.


Benoît est un jeune homme de 32 ans, qui sans être bavard, nous raconte sans détour son parcours et ses convictions. Il y a une cohérence dans ses propos, son attitude et sa vie qui lui donne une assurance certaine. C'est un néo-paysan qui a commencé son parcours depuis plus de 10 ans. Après des études de gestion qui ne l'ont pas convaincu d'aller travailler pour une grosse entreprise, Benoît part au Mexique pour un road trip d'abord. Il y restera un an. La vingtaine à peine sonnée, un diplôme en poche, parlant 3 langues, Benoît voudrait aider les autres, de ceux dans les pays plus en difficulté. Au Mexique, à la suite d'un mal de dos, il rencontre un américain qui le soigne avec des méthodes énergétiques et la chiropractie. Suite à cela, il découvre les rééquilibrages énergétiques, le chamanisme mais aussi l’acupuncture. Ces découvertes amènent une prise de conscience sur l’égo qui l’a amené à vouloir « aller aider » et la réflexion suivante : « Si on veut aider les gens, il faut changer notre modèle de développement, c’est ça qui les détruit. ».


A la suite de ce voyage, il rentre donc en France dans l’idée de développer une mode de vie autonome et qui limite l’exploitation. Grâce à une situation financière confortable, il réussit à s’installer à la ferme de Cagnolle, il a 23 ans. En ermite pendant trois à quatre années, il apprend sur le tas, développe des protocoles de culture instinctivement et fait de son mieux pour optimiser la ferme. Avec toujours comme objectif global de révolutionner l’agriculture, il expérimente notamment avec des méthodes de Maraîchage Sol Vivant qui lui donne de beaux résultats puisqu’il parvient dans une terre anciennement dédiée à la production de bois de pin à produire des légumes exigeants tels que la tomate ou l’aubergine et une multitude d’autres sur d’énormes buttes de matière organique apportée au cours de ces 10 dernières années. Et ça pousse ! Sans irrigation et sans arrosage !



Avec l’arrivée de Carmen, au sourire communicatif et à l’énergie impressionnante, diplômée en conduite d’exploitation agricole bio, la dimension animale est intégrée à la ferme. Pour elle, la logique d’enseignement de l’agriculture est restée bloqué à l’après-guerre, la production de masse, « même le bio c’est de l’intensif industriel aujourd’hui ». « Aujourd’hui on a tellement tout sectionné qu’on ne comprend pas la vue globale. » nous dit Benoît. Ensemble, ils cherchent à développer des alternatives créatives en gardant en tête le fonctionnement entier de l’écosystème. et cheminent vers l’économiquement viable et plus d’ouverture afin de faire connaître celles-ci.


Contact:

https://lafermedecagnolle.wordpress.com/

Facebook Ferme de Cagnolle

Youtube La Ferme de Cagnolle


Lieu - Venue:

La Ferme de Cagnolle - Périgord - France


Vidéos réalisées sur le lieu:


Introduction au Maraîchage Sol Vivant


Introduction à l'Agriculture Naturelle


© 2020 by Alterculteurs

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now