Estacion Biologica - Pérou

Durant notre séjour dans la vallée sacrée, nous entendons parler d’une station d’agriculture organique dans la vallée suivante, dans la jungle à Huyro. Nous prenons quelques bus et un taxi pour atteindre l’endroit. Le climat y est beaucoup plus tropical, chaud et humide, comparé à la Vallée Sacrée au moment de notre visite.

 

La station biologique offer des logements basiques pour les tourists qui seraient intéressés à passer du temps dans la campagne et la jungle. Elle offre aussi des possibilités de volontariat type woofing.

Son ojectif est d’être une plateforme de démonstration pour l’agriculture biologique. Elle organise régulièrement des ateliers avec les fermiers locaux. Americo qui prend soin de l’endroit nous explique que de nos jours au Pérou, près de 40% de la population travaillent dans l’agriculture et que l’agriculture conventionnelle représente déjà presque 50% de l’agriculture ce qui à ces yeux est beaucoup trop car celle-ci ne cesse de progresser avec le développement du pays. A nos yeux, 10%-15% d’agriculture biologique, c’est déjà un progrès énorme mais bien sûr, cela ne prend pas en compte le fait que les pays « modernes » ont déjà vécu cette phase de « perte » de l’agriculture biologique à l’avantage de l’agriculture conventionnelle « moderne » and sont à présent dans une phase de retour à une approche plus sensée.

L’endroit lui-même est constitué de 13 ha au total dont 1 ha de café, 1 ha de légumes, 3 ha de forêt et a été installé il y a déjà 15 années de cela. A côté se trouve un lieu dédié au solaire et à l’hydraulique pour produire de l’énergie ou transformer des produits. Les appareils que nous voyons ne sont pas en usage lors de notre passage mais nous avons la chance d’observer un système hydraulique avec une aube et un alternateur, un grand déshydrateur et un four solaire. 

During our stay in the Valle Sagrada we hear about an organic agriculture station in the next valley, in the jungle at Huyro. We grab a few buses and a taxi to reach the place. The weather is much more tropical, hot and humid, compared to the Valle Sagrada at our time of visit.

The estacion biologica offers basic accommodations for people interested in spending some time in the jungle countryside. It also offers accommodation and work for volunteers such as in the woofing scheme for example.

Its main aim is to be a demonstration platform for organic agriculture. It holds regularly workshops for local farmers. Americo who takes care of the place explains that nowadays in Peru, there is about 40% of the population working in agriculture and that conventional agriculture represents already 50% of the agriculture which in his eyes is way too much since it is continuously progressing with the development rate of the country. In our eyes, 10% or 15% of organic agriculture is an enormous progress but of course that is notwithstanding the fact that the “modern” countries have been through this phase already of “losing” all organic agriculture to the advantage of the “conventional” “modern” agriculture and are now coming back to a more sensible approach.

The place itself is about 13 ha in total, 1 ha in coffee, 1 ha in vegetables, 3ha of forest and has been set up 15 years ago. Next door there is a place dedicated to using solar and hydraulic powers to produce energy or transform produces. The devices are not in usage when we visit them but we get to see a simple hydraulic turbine set up over a small torrent, a huge dehydrator and a solar oven.  


Plus d'information / More information

Vidéo by Americo on Ginger 

 

La visite par l'atelier low tech en vidéo

Écrire commentaire

Commentaires: 0