18 février - 1 mars 2019 - From Tahiti to Raiatea - Polynésie Française

Tahiti
Tahiti

18 février - 24 février: Papeete - Tahiti - Polynésie Française

On débarque un jour avant d'être parti sur Papeete. La magie des fuseaux horaires. Il fait chaud ! Une chaleur enveloppante et humide que l'on ressent dès notre sortie de l'aéroport. On a réservé un petit airbnb pour arriver tranquille et tenter pendant quelques jours de rattraper notre retard de production d'articles et vidéos. Nous arrivons donc chez Laurent.

Il nous prend en pitié alors que nous nous cloîtrons dans la chambre pour bosser et nous emmène faire notre premier snorkelling à PK18. Ah oui parce qu'ici, les lieux sur les îles sont repérés à leur distance kilométrique d'un point zéro, généralement le centre ville de la ville principale. On découvre émerveillé les premières patates de coraux remplies de poissons multicolores. La visibilité n'est pas top à cause des pluies récentes mais on en prend quand même plein les yeux. 

We arrive in Papeete one day before our departure. The time zone magic. It is hot ! An enveloping and moist warmth that we feel as soon as we step outside of the airport. We booked a little airbnb to land softly and try and catch up on our delay to produce the articles and videos. So we arrive at Laurent's place.

He takes pity on us as we are trapped in our room working and takes us for our first snorkelling in PK18. Yes, places on the islands are located by their distance in km from a point zero, generally the city center of the main city. We discover, eyes wide with wonder, our first coral potatoes (that's how they're called in French) full of multicolored fishes. The visibility isn't that good because of the recent rainfall but we still enjoy it immensely.


Pendant notre sortie à PK18, on croise des vaha et leurs rameurs, en pyrogue polynésienne. During our snorkeling at PK18, we meet vaha and their crew, in polynesian canoes.

On passe au marché de Tahiti, on y découvre des avocats énooormes ! Le paradis ! On va beaucoup au Carrefour du coin aussi malheureusement pour s'équipper en carte de téléphone, retrouver une personne qui nous vend des masques de plongée d'occaz à petit prix...etc.

On passe plusieurs fois devant un tatoueur. Après renseignement, ils sont dans le top 20 du monde. Nos envies de tatouage respectives se réveillent. On hésite. Laurent nous montre les siens faits là-bas. On se dit qu'on pourrait en profiter pour concrétiser ce rêve. Bientôt, le rdv est pris pour mi-mai, on le fera juste avant de quitter la Polynésie Française, comme ça on a le temps de réfléchir au design et l'occasion de profiter à fond des fonds marins.

Papeete est une petite ville animée qui nous fait un peu penser aux années 90 en France. Le bord de mer, le soleil et les grosses pluies en plus. Laurent nous loue sa voiture aussi, ce qui nous permet d'explorer un peu l'île. Nous nous dirigeons vers le sud et découvrons une petite conserverie locale qui fait un thon en boîte à la vanille assez géniale et de la nourriture pour le midi délicieuse. On continue vers la fameuse grosse vague de Taupo. On ne la verra pas de près car comme dans toutes les îles ici, les vagues se brisent sur les récifs qui entourent l'île et créent le lagon et ses eaux bleue turquoise, il faut prendre un bateau pour aller voir la vague donc nous préférons nous balader sur la côte.  

We go the the Tahiti market and discover gigantic avocados ! Paradise ! Unfortunately we go a lot to the Carrefour around the corner in order to get a phone number, find someone who sells us second heand snorkelling gear...etc.

We go several times in front of a tattoo parlour. After researching them, we realize they are in the top 20 of the world ! Our respective wishes to get one are waking up. We hesitate. Laurent shows us his own made over there. We think we could take the chance of being there to make this dream a reality. Soon, an appointment is taken for may (we are in February), we will do it just before leaving French Polynesia so that we have time to think it over beforehand and to enjoy the marine life here.

Papeete is a small and animated city which takes us back to the 90s in Paris, France. With the additional perks of being on the edge of the ocean, sunnier but with heavy rainfall episodes too. Laurent rents us his car which allows us to explore a bit the island. We drive to the south and discover a little local tin can maker which make a vanilla tuna tin which is pretty amazing as well as delicious lunch food. We continue to the famous big wave Taupo. We won't see it from up close as, as in most islands here, the waves break on the reef around the island, which create the blue turquoise lagoon, so one needs a boat to get to the wave. Instead we chose to walk along the coast.


On aperçoit dans une rivière un énorme poisson long qui serpente dans le lit. Le dieu de la rivière locale ? Il paraît qu'il y a des anguilles sacrées à Euahiné alors pourquoi pas sur Tahiti.

 

Nous profitons de nos quelques jours de travail pour contacter diverses personnes qui pourraient nous intéresser pour Les Alterculteurs. On reçoit quelques réponses. Nous allons donc à la rencontre de Laureline et son projet « Mon Fare Durable » (Fare = maison / foyer) qui fait la promotion de produits ménagers faits maison, avec peu de déchets et non toxiques à retrouver ICI [Bientôt], de David et son association « Objectif Terre » expérimentant le super-adobe en Californie à retrouver ICI. Nous rencontrons également Philippe Darius chez lui, il y pratique la permaculture et contribue à son développement sur Tahiti en faisant des formations et avec un projet associatif de création d'un jardin en permaculture. Nous sommes enthousiasmés par ces rencontres, ça bouge en PF autour de l'écologie, l'agriculture et l'autonomie !

We get a glimpse of a huge and long fish that winds along in the river bed. The local river god ? Apaprently there are sacred eels in Euahiné so why not on Tahiti ? We take the chance of our few days working on the computers to contact various people that could be interesting for the Alterculteurs project. We receive a few answers. We are going to meet Laureline and her « Mon Fare Durable » (Fare = house / home, durable = sustainable) who is promoting homemade cleaning products which use non toxic ingredients and produce little waste, find out more about this HERE [Soon]. We also meet David and his non-profit « Objectif Terre » which experiments with super-adobe, a Californian technique of natural building, find out more HERE. We make a short but great encounter with Philippe Darius at his place, he practices permaculture and contributes to its development in Tahiti by training people and with a non-profit project to create a permaculture garden for the community. We are very enthusiastic after these meetings, things are really moving in French Polynesia around ecology, agriculture and self-sufficiency.


25 février - 1 mars: Moorea 

Avant de partir pour Raiatea, on nous conseille fortement de passer quelques jours sur Moorea. On prend un gros ferry pour une petite heure et nous voilà sur la petite île de Moorea. Nous tentons de rallier notre airbnb à deux kilomètres de là avec tout notre barda à pied. Il fait chaud ! Quand nous y sommes presque, nous croisons notre hôte qui nous récupère dans sa voiture et nous amène chez elle.

Le lendemain on a réservé une petite sortie touristique sur les conseils d'un de nos hôtes airbnb de Tahiti. On se retrouve donc sur une grosse pirogue avec « Elvis » qui nous joue du yukulélé et le capitaine qui nous emmène découvrir la faune aquatique du lagon. Nous ne sommes pas déçus ! On commence avec des requins nourrice (citron), on aperçoit plusieurs tortues dans le bleu outremer des endroits plus profonds du lagon, on se place sur un banc de sable au milieu du lagon et descendons à la rencontre des raies pastenagues (qui ici vous font des bisous baveux au lieu de vous trancher le ventre, plutôt sympas !) et de requins pointe noire et quelques carangues qui tournicotent dans le coin.

On enchaîne sur un snorkelling dans un jardin de corail où la visibilité excellente nous permet d'apprécier les couleurs absolument incroyables de ceux-ci, violet, rose, nacre et des poissons et coquillages qui les peuplent. Ensuite direction le motu (petit îlot) pour un déjeuner les pieds dans l'eau. Ce sera thon rouge cru préparé en tartare lait de coco et citron avec la coco râpée et pressée dans un linge sur place. C'est délicieux !

On termine notre petit séjour sur Moorea avec une nuit dans le petit bungalow d'un hôtel assez classe grâce au cadeau de Noël des parents de Tom. Quel plaisir ! Il y a un petit ponton pour aller nager avec les poissons juste à côté. On fait le tour de l'île en scooter pour aller voir les points de vue et déguster les produits de l'usine de jus de fruits locaux, Rotui. On dit que le profil de la plus belle montagne de l'île est celui d'une femme taihitienne, une vahine endormie. On imagine tout à fait une jolie vahiné géante allongée dans l'océan et dont le visage ressort créant Moorea. L'île-ananas est une très jolie découverte, nous sommes sous le charme !  

Before leaving for Raiatea, we are strongly advised to go spend a few days in Moorea. We therefore board a big ferry for the best part of an hour and here we are on the little island of Moorea. We try to reach our airbnb, 2km from the ferry quay with all of our stuff on foot. It is hot!When we are nearly there, we meet our host who takes us into her car and brings us home.

The next we have booked a little touristic tour according the advice of one our previous airbnb host in Tahiti. We end up on a big polynesian canoe with « Elvis » who plays yukulélé and the captain who take us to discover the aquatic fauna of the lagoon. We are not disapointed ! We start with the lemon sharks, we then get a glimpse of several turtles in the ultramarine blue of the deeper waters of the lagoon, we stop on a shallow sand band in the middle of the lagoon and go meet the sting rays (which here give you moisty kisses instead of cutting your belly in half, rather nice!) and black tip sharks as well as a few trevallies which swimming around in the area.

We follow this with a snorkelling in a coral garden where the visibility is really good and enables us to appreciate how incredible the colours are, purple, rose,pearly and the fishes and the shells that are populating this area. Next stop, the motu (small island) for a lunch with the feet in the water. It will be raw red tuna prepared as a tartar in coconut milk and lemon with freshly gratted coco. It is absolutely delicious !

We finish our little stay on Moorea with a nigh in a little cosy bungalow in a rather classy hotel thanks to Tom's parents christmas gift. What a nice time ! There is a small quay that goes into the water so you can swim with the fishes right there. We make a tour of the island on the scooter to go see the lookouts, enjoy the fruit juices and cocktails from the local fruit juice factory, Rotui. It is said that the profile of the most beautiful mountain here is like the profile of a sleeping tahitian woman, a vahine. We can really see the beautiful giantess vahine lying in the ocean and which face comes out creating Moorea. The « pineapple island » as it is surnamed is a very pretty discovery and we are definitely under its charms.


Continuez le voyage en Polynésie Française ?

Continue traveling in French Polynesia?


A ne pas manquer / Not to miss!

Vidéo du projet Objectif Terre - Video on the Objectif Terre project

Le Super Adobe en Polynésie Française - Super Adobe in French polynesia

 

Vidéos zéro déchet avec Laureline - vidéos about zero waste with Laureline [soon]:

coupe menstruelle et couches lavables - moon cup and washable dipers

mode d'emploi zéro déchet - zero waste guidelines - an example

Recette pour un liquide vaisselle fait maison - Recipe for homemade dish washing liquid

 

Article FémininBio - portrait de Laureline et son projet "Mon Fare Durable"  à retrouver sur leur site fin Juin

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0