18 décembre - 2 Janvier: From Dunedin to Picton - New Zealand

A côté de Dunedin quand le brouillard se lève - Close to Dunedin when the fog lifts
A côté de Dunedin quand le brouillard se lève - Close to Dunedin when the fog lifts

18 Décembre - 19 Décembre - Dunedin

Nous arrivons au camping de Dunedin. Le temps est gris. On plante la tente et deux secondes après c'est le déluge. On part faire une balade et essayer de trouver un point de vue un peu dégagé mais on s'enfonce dans le brouillard. On trouve un super petit restaurant japonais. La cuisine est raffinée et faite vraiment à la japonaise. C'est un régal. Dehors la pluie continue de tomber drue. On n'est pas ravi par la perspective de dormir en tente. On en profite pour épuiser le forfait internet du camping, contacter la famille et enfin nous mettre à jour pour ce qui est des Alterculteurs. Comme la pluie tombe toujours et que Tom commence à être malade, on décide de dormir dans la voiture, ce sera toujours moins humide. Nuit courte, on est sensé aller voir une ferme laitière le matin, ils commencent à 6h du mat. Le lendemain, Tom est vraiment malade, on reporte la visite au lendemain et on prend une mini-cabine pour se mettre au sec et au chaud.

 

Grog gingembre citron miel pour tout le monde. Repos. Douche bien chaude. On va manger chez Papa Chou, un restaurant chinois qui sert des dim sum. On se régale ! On prend des trucs épicés pour que Tom se réchauffe bien, et ça marche ! On est complétement fan des radish cake et des dumplings en tout genre. Après ce bon repas, on va au musée des pionniers qui retrace l'histoire du coin (oui il pleut toujours un peu et il fait froid en plus), c'est très sympa.  

We arrive at the campground in Dunedin. Weather is grey. We set up the tent and two second later, the rain starts falling heavily. We go for a ride around and try to find a clear view but we are mostly going through fog. We do however find a very nice little Japanese restaurant. The cuisine is refined and really made the Japanese way. It is delicious. Outside the rain is still falling and we are not looking forward to a wet night tenting (that is the word in NZ for sleeping in a tent!). We take the chance to consume all of the campground internet data to contact the family and finally make ourselves up to date with all the Alterculteurs stuff. As the rain is still fallin and Tom is starting to get a cold, we decide to sleep in the car. It'll be less wet at the very least. Short night, we are supposed to see a dairy farm at 6am. The next day however, Tom is really sick so we postpone the visit to the next day and take a mini-cabin at the campground to get warm and dry.

 

 

Ginger, lemon and honey grogs for everyone today and some rest and nice and warm showers. We are going to Papa Chou for lunch, a chinese restaurant making dim sum. Again delicious ! We take spicy stuff in order that Tom warms up from his cold and it works ! We are totally fond of the radish cakes and the various kinds of dumplings. After this meal, we go to the pionneer's museum which retrace the history of the region (yes it is still raining a bit and on top it is now pretty cold too), it is a very nice visit.


20 décembre – Holy Cow

Après une bonne nuit de sommeil, réveil à 5h30 pour aller voir la ferme laitière. Nous y passerons deux bonnes heures très instructives dont quelques minutes angoissantes quand Tom pense avoir cassé un objectif photo. Retrouvez ICI l'article sur cette ferme laitière pas vraiment comme les autres.

After a good night sleep, we wake up at 5:30am to go see the dairy farm. We spend there about two very instructive hours including a few scared minutes when Tom thinks one of his lens is broken (turns out ok). Find the article on this unusual dairy farm HERE.


20 décembre - 21 décembre: Cromwell

Notre camping est loin de tout et on a l'impression de passer deux jours à marcher sans arrêt vu que nous avons rendu la voiture de location. On prend une petite demie-journée pour faire la seule attraction du coin : une balade de 8km pour visiter 4 vignobles, dégustations incluses bien sûr. C'est le pays du Pinot Noir et du Chardonnay également. On goûte aussi à du Blanc de Noir assez surprenant. Un après-midi très sympatique !

Our camping is far away from everything and we feel like we spend the next two days walking non stop to get anywhere as we have given back the rental car. We take a half-day to do the only thing there is to do there : an 8km walk around the vineyards across 4 different ones with tastings of course. It's Pinot Noir country and Chardonnay as well. We get to taste some Blanc De Noir, which is pretty suprising ! A nice little afternoon !


Lake Wanaka from Roy Peak
Lake Wanaka from Roy Peak

22 décembre - 25 décembre: Lac Wanaka

Pour Noël on s'offre le luxe de se poser quelques jours au même endroit. Deux nuits en camping puis dans le même endroit, deux nuits dans une chambre, histoire de passer une Noël comfortable ! Le 23 on se fait une longue balade plutôt pentue au Rob Roy Peak. On vous laisse découvrir la vue de là-haut. On arrive assez tôt là haut et on hésite à se faire les 24km pour aller jusqu'à l'autre parking mais l'incertitude de trouver quelqu'un pour nous ramener de l'autre côté nous limitera aux 16km aller-retour de ce versant superbe.  

For Christmas, we treat ourselves to a few days in the same spot. Two nights camping and then in the same park, two nights in a small cabin for a comfy Christmas ! O n the 23rd, we hike along the Rob Roy peak track. See the pictures for the great view from up there. We arrive quite early at the top and hesitate to make the 24km track which would enable us to reach the carpark on the other side but we don't know wether we'll find someone to bring us back over there so we'll limit ourselves to the 16km return of this beautiful mountain side.


On rentre en autostop bien content car nos jambes sont fatiguées. Heureusement qu'il y a un sauna au camping, qui me met complètement KO. La nuit est pluvieuse et fraîche malgré une belle journée. On ne dort pas bien. Pourtant le lendemain, 24 décembre, on remet ça ! Personnellement j'ai les jambes en bois, ça tire de partout et malgré la facilité de cette deuxième balade pour aller voir le glacier de Rob Roy, je galère. Tom bien sûr gambade sans problème ! Au retour, après avoir admiré la vue, je me sens mieux et on reprend un rythme normal. Le lendemain, c'est l'horreur, j'ai mal aux jambes même sans bouger du tout ! Par chance la température est remontée en flèche et c'est avec délice que nous profitons d'une baignade de Noël dans l'eau fraîche du lac Wanaka.

We get back hitchhiking, happy to be carried as our legs are very tired. Luckily there is a sauna at the camping. It knocks me out entirely. The night is rainy and cold, even when we just had a nice day. We don't sleep well. However, the next day, on the 24th, we do it again ! Personally, my legs are wooden and every muscle fiber is sore and even with the ease of this second hike to go and see the Rob Roy glacier, I really toil to get there. Tom of course trotts on without a worry ! On the way back, after having admired the view, i feel better and we get back to a normal walking rythm. The next day however, it is a disaster and my legs hurt even when i don't move them at all ! Fortunately, the temperature has soared and it is with great delight that we enjoy a Christmas dip inside the fresh waters of Lake Wanaka.


Rob Roy's Glacier - superb!
Rob Roy's Glacier - superb!
Fox Glacier
Fox Glacier

26 décembre - Fox Glacier

Pas grand chose à dire. 12Km depuis le village pour aller voir un glacier en total retrait. On ne peut pas s'approcher car trop dangereux, chutes de blocs de glace possibles. Le glacier avant devait être magnifique, on voit des marqueurs qui l'amène jusqu'au pied de la montagne. Apparemment c'est le seul glacier qui descend jusque dans la forêt tropicale, enfin c'était. Maintenant, il n'est plus accessible que pour les riches touristes qui se payent un tour en hélicoptère pour se faire déposer avec un guide. On les entend en permanence durant toute notre balade, l'immersion dans la nature pourtant tropical du chemin n'est pas très réussi. Le réchauffement climatique et l'absurdité de la société de consommation tout en un lieu, ça vaut le détour jusque pour en être témoin.

Heureusement, un couple américain nous prend en autostop pour revenir. Mes jambes sont encore fatiguées et je suis un peu remontée d'avoir fait tout ce chemin pour voir un bout de glace bleue au loin, même si le paysage autour est plutôt impressionnant.

 

Tom profite du couche de soleil pour pousser plus loin que notre camping et aller photographier un des 10 plus beaux lacs du monde, le lac Matheson et se fait également ramener en stop.

Not much to say really. 12Km from the village to go and see a glacier in full retrieval. Can't get too close because of ice blocks could fall. The glacier must have been magnificent some time ago, we can see the markers that put it right down until the foot of the mountain. Supposedly it is one of the only glacier to fall straight into rainforest, well it used to be at least. Now it is only accessible to the richest tourists who pay a helicopter ride to land on it with a guide. We can hear those permanently during our walk. Needless to say the immersion into the surrounding tropical nature isn't a success. Here global warming and the absurdity of the mass consumption society can be witnessed first hand, just for this, it's probably worth it anyway.

Fortunately, an American couple picks us up to get back. My legs are still sore and i'm a bit disappointed to have done all this hiking just to see from far away a little piece of blue ice, even when the landscape is quite impressive.

 

Tom takes advantage of the sunset to push his walk a bit further than our camping to go and take some pictures of one of the top 10 lakes in the world, Lake Matheson. He also manages to hitchhike back.


Lake Matheson - top 10 in the world!
Lake Matheson - top 10 in the world!

27 décembre – 28 décembre : West Coast Scenic Road and Nelson

Nous passons la journée du 27 dans des bus, toujours avec le même chauffeur, extrêmement talentueux à raconter des histoires sur les paysages que nous voyons. Nous apprenons avec lui le nom des plantes et des arbres les plus iconiques du bush. Le flax utilisé par les Maoris pour faire du tissage ; le nom des différents oiseaux comme le Héron Blanc dont il ne reste plus que 200 paires en Nouvelle-Zélande et qui semble lui porter bonheur à la loterie ; et un peu d'histoire comme cette super anecdote du Gold Nugget dans une région qui s'est développée d'abord sur la recherche de l'or.  

We spend the 27th in buses, always with the same driver who is a very good story-teller, with anecdotes about every landmark we pass by. We learn with him the names of the iconic plants of the native bush. The flax used by the Maoris to weave all kinds of daily use objects ; the names of various birds such as the White Heron of which only 200 remain in New-Zealand and which seems to be a good luck charm for him at the national lotery. He also mentions some historical facts like the story about the biggest gold nugget ever found in New Zealand, in a region which had developped primarily thanks to the search for gold.



The honorable Roddy nugget

L'histoire de notre chauffeur de bus est bien plus fun que l'histoire officielle donc Tom vous la retranscrit ici:

 

Un jour pendant la construction de la côté ouest néo zélandaise, dans la ville de Ross, rebaptisée depuis le village d'or, un homme déjà assez riche découvrit une grosse pépite d'or, qui s'avéra être la plus grosse jamais découverte en Nouvelle Zélande. 

 

Mais comme il n'avait pas besoin d'argent et que cette personne avait l'âme charitable et altruiste, 

il mit le morceau aux enchères pour construire un hôpital pour son village. 

 

Il vendit à l'époque le morceau pour 400 livres sterling à une autre personne riche du village qui voulait faire une bonne action tout en ayant la chance d'observer cette magnifique pièce, l'honorable Roddy.

 

Comme celui-ci qui possédait un hôtel dans le village ne savait pas quoi en faire, il finit par peindre le morceau en noir. Des centaines de voyageurs passaient ainsi devant l'accueil avec cette grosse pierre sans savoir qu'elle était de l'or.

 

Quand l'histoire commença à s'ébruiter et comme il ne voulait pas que des voleurs ou autres brigands viennent s'en emparer, il finit par, de manière originale, la donner à l'état néo zélandais. 

 

Drôle d'idée que de la donner aux politiciens, qui n'ont très clairement pas chercher à la protéger mais qui se sont empresser de la faire fondre. A l'époque sous protectorat anglais, le plus gros morceau d'or jamais découvert par un néo zélandais finit par devenir un service à thé d'une pureté en or inégalable (entre 94 et 98 % d'or) donné en cadeau au roi d'angleterre de l'époque, King Edward II.

 

Par transmission, ce plus gros nugget d'or découvert en Nouvelle Zelande réside donc aujourd'hui à Buckingham Palace, où la reine et sa suite peuvent profiter d'un thé exquis dans un service à thé qui fut sourcé un beau jour d'été dans le petit village de Ross.

The story provided by our bus driver is much more fun than the official story so Tom has related it here below:

 

One day during the development of the NZ west coast, in a city called Ross, renamed since the gold town, a rather already rich man discovered a big gold nugget which turned out to be the biggest ever discovered in New-Zealand.

 

As he didn't need the money and that this person has an altruist soul, he put the gold nugget up for auctions and built a hospital for his town with the money raised.

 

He sold the nugget 400 pounds at the time to another rich person of the town who also wanted to do good while getting the chance to observe this great piece, the honorable Roddy.

 

As he had a hotel in the town and didn't know what to do with that nugget, he ended up painting it black. Hundreds of travellers passed in front of the reception desk saw this stone without knowing it was made out of gold.

 

When the story started to get out and as he didn't want thieves or other bandits to take it, he ended up giving it to the state of New-Zealand.

 

What a funny idea to give it to politicians who clearly didn't look out for it but rather went straight to melting it down. At the time, still under the British protectorate, the biggest gold nugget ever found by a kiwi ended up as a tea service of incredible gold purity (between 94 and 98%) and was given as a gift to the king of England at the time, King Edward II.

 

From person to person, this big gold nugget is now residing in Buckingham Palaca where the queen and her suite can enjoy tea in a tea service that was discovered one summer day in the small Ross village.

 



Pancake Rocks
Pancake Rocks

Nous nous arrêtons en plusieurs endroits pour admirer des paysages à couper le souffle. D'après lui, la West Coast Highway, sur laquelle nous roulons est une des 10 plus belles autoroutes du monde. On veut bien le croire ! Les Pancakes Rocks où nous passerons une vingtaine de minutes, sont d'incroyables formations de pierre calcaire qui défient encore les scientifiques quand à leur formation.

We stop several times to admire breathtaking landscapres. Still according to our drivers, the West Coast Highway of the South Island on which we are driving is one of the top 10 most beautiful highways in the world. And we are incluined to believe it ! The Pancakes Rocks where we spend about 20 minutes are incredible lime stone formations that still defy the scientists as to how they've come about.


A Nelson, nous découvrons une ville sympathique et ensoleillée. La plus ensoleillée de Nouvelle-Zélande ! On dirait que dans cette ville, il y a plus de potagers que dans le sud de l'île. On achète un avocat dans un garage, sans y voir personne. Des légumes sont disposés là avec des prix et une boîte est posé sur un côté pour y mettre l'argent. La variété de légumes proposée est impressionnante.

 

Nous retrouvons à notre auberge un couple suisso-allemand que nous avions rencontré à Christchurch tout au début et qui parcourent l'île du sud en vélo et quelques bus parfois. De bons moments et de supers infos pour préparer notre voyage dans l'île du nord qui se fera à vélo également !

In Nelson, we are discovering a very friendly and sunny town. The sunniest of New-Zealand actually ! It looks like in this city there are more veggie gardens than in the south of the island. We buy some avocados in a garage, without meeting anyone. The veggetables are there for the taking with a price attached and a box is put there to collect the money. The range of veggetables offered is quite impressive !

 

 

At the hostel, we meet up with a Swiss-German couple we had previously met in Christchurch, right at the start of our journey, they are travelling around by bicycle and the odd buses. Good times and a lot of great info to prepare our trip in the North Island which will be done on bicycles !


29 décembre - 30 décembre: Abel Tasman

Une des choses à ne pas manquer dans la région est Abel Tasman. C'est à la fois un parc et une réserve marine. Nous avons pris un kayak pour deux jours dans ses belles eaux claires. Il est également possible de randonner dans le parc mais le kayak permet d'accéder à des plages et des îles qui ne le sont pas à pied. C'est aussi une super manière de profiter de la vie marine. Nous sommes déposés au Nord du parc par bateau avec notre kayak et nos affaires. Nous commençons par suivre des kiwi qui ont l'air de savoir où ils vont et remontent vers le Nord. On a bien fait! Nous remontons doucement autour d'incroyables formations rocheuses, de l'eau absolument cristalline et nous sommes seuls. L'eau est très peu profonde donc pas de bateau, et l'endroit ne peut être accéder à pied. C'est incroyablement beau - on est comme dans un film. Le reste du voyage sera de cette trempe. Nous passons presqu'une heure à regarder un petit pingouin bleu jouer dans les eaux clames d'une baie, nous le suivons, il plonge, réapparaît plus loin et recommence, vient tout près puis s'éloigne. Trop mignon! Même jeu avec un phoque qui plonge sous notre kayak, glissant avec grâce dans les eaux bleu-turquoise. Nous visitons des colonies de phoques and entendons les cries étranges des bébés phoques, nous les regardons de loin, émerveillés par ces superbes créatures et aussi impressionnés par leur forte odeur marine! Deux jours inoubliables qu'il est difficile de retransmettre à l'écrit, entre le soleil réchauffant notre peau, le sel qui se loge partout, le vent qui nous rafraîchit et notre kayak autonome qui nous emmène partout, c'est un sentiment incroyable de liberté.

One of the unavoidable things to see in this area is Abel Tasman. It is both a park and a marine reserve. We kayak two days in its pristine waters. It is possible to hike in this park but the kayak allows you to access beaches and islands which you wouldn't otherwise. It is also a great way to enjoy the marine life. We are dropped up north by a boat with our kayak and our stuff. We start off following a bunch of kiwis who seem to know the area and immediately head north. Good on us ! We get to wind our way slowly between incredible rock formation, crystal clear water and we are alone there. It is too shallow for boats and not accessible on foot. It is incredibly beautiful, movie-level beautiful. The rest of the trip stays on this note. We spend the most part of an hour enjoying a blue pinguin who is playing around in the calm waters of a bay, we follow, he dives, reappears, dives again, comes close and moves away. Super cute ! Same game with a seal who dives under our kayak, gracefully sliding through the blue emerald waters. We visit the seals colony and hears the strange cries of the baby seals, watch them from afar amazed by these beautiful creatures, and taken by their very strong marine smell ! Unforgettable two days which are difficult to express in writing, what with the sun shining on our skins, the salt permeating everything, the wind refreshing us and the self-sufficient kayak taking us everywhere, it is an incredible feeling of freedom.


bye bye 2018! welcome 2019!
bye bye 2018! welcome 2019!

31 décembre - 2 janvier: Picton

Nous arrivons à Picton vers midi, le 31. Déjà la fin de l'année 2018. Quelle année! Nous pensons débuter l'année 2019 avec panache en faisant un tour des vignobles du coin, ceux de la vallée de Malborough, fameux dans le monde entier. A l'office de tourisme, nous apprenons rapidement que le 1er tout le monde est fermé, les tours pour les touristes aussi bien sûr. Donc à la place, on décide de trinquer à 2018 et de commencer ce tour une heure après. Quatre vignobles. Quatre styles très différents. Nous aimons beaucoup le Framingham Vineyeard. D'abord parce qu'ils sont en bio, ce qui n'est pas très courant par ici, leur vignoble est magnifique avec des allées alternativement fleuries de fleurs sauvages qui donnent un effet magique à l'ensemble. Ensuite parce que ce sont des musiciens qui aiment l'art. Il y a une superbe expo photo dans leur cave de l'artiste Boudica, ainsi qu'une scène au bout pour faire des petits concerts de rock avec leur propre goupe. Enfin, car nous sommes sous le charme de leur Chardonnay qui explose de notes fruités dont une très forte de fruit de la passion dont nous sommes particulièrement fans.

We arrive in Picton around midday, on the 31st. Already, it is the end of the year 2018. What a year ! We think of starting the year 2019 in style with a vineyards tour in the world famous Malborough Valley. At the i-site, we soon learn that the 1st everyone is off, tourist tours included of course. So instead, we decide, let's give a cheer to 2018 and start off an hour later. Four vineyards. Four quite different styles. We are very fond of our first visit, the Framingham Vineyard. First because they are organic which isn't so common around here, their vineyard is beautiful and their alleys alternatively filled with wild flowers providing a truly magical effect. Second because they are into music and art, there is a beautiful photo exhibition in their cellar from Boudica, which also has a scene to make little rock music concert including for their very own band. Third, we fall in love with their Chardonnay which explodes with fruit notes including a very strong passion fruit one we are very fond of.  


Le truc cool avec ce tour c'est qu'il nous amène directement à notre airbnb, ce qui nous économise environ 3km à pied avec toutes nos affaires.

Nous sommes accueillis par Manu, notre hôte airbnb et une fière femme samoa. Elle est incroyable. On ne va pas refaire là notre commentaire airbnb ici mais son accueil est tellement chaleureux et joyeux que nous sommes tout de suite amis. Nous parlons tellement que nous manquons presque notre moment pour aller dîner au pub où nous avons une réservation pour le soir. Heureusement, nous faisons de l'auto-stop et sommes pris par deux vieux hommes qui déclarent bruyamment et tout sourire, qu'ils ont laissé femmes et enfants au camping pour aller se boire un coup en ville, l'ambiance du Nouvel An est déjà avec nous! Nous avons un dîner sympathique dans ce pub qui fait face à la baie et devient le centre des festivités après 10h du soir. Au décompte, nous sommes dehors avec tout le monde, écoutant de loin le concert qui bat son plein et regardant dans le ciel au-dessus de nous où soudainement le feu d'artifice remplit le ciel. C'est une façon parfaite de dire aurevoir à 2018!

 

La jour suivant, nous le passons à manger et discuter tranquillement et paresseusement chez Manu. Nous parlons de tout et sommes fascinés par ses histoires sur la culture samoa, sa vie en Australie, son emmenagement en Nouvelle-Zélande avec son mari et les histoires sur ses frères et soeurs et parents. Nous partageons à notre tour des histoires de nos vies. C'est une façon agréable d'accueillir la nouvelle année en célébrant la continuité en partageant les souvenirs et les histoires que nous avons sur nos proches. Déjà le jour suivant nous devons repartir et c'est en amis que nous nous quittons avec le profond espoir de se revoir en France.

Good thing with the tour, they drop us off at our Airbnb which saves us about 3km on foot with our backpacks. We are welcomed by Manu, our airbnb host and proud Samoan woman. She is an amazing host. We don't mean to write airbnb reviews on our blog but her welcome is so warm and embracing, we are instant friends. We talk so much we nearly miss our time to get to our pub dinner for the evening. Luckily we hitchhike and a couple of old men take us into town all the while loudly bragging they left their wives and children at the campsite to go in for a drink, the NYE feeling is already in the air ! We have a nice dinner in this seafront pub which becomes the center of the festivities after 10pm. At countdown, we are outside with everyone, listening from afar to the raging concert, and looking up into the sky above the bay where the fireworks suddenly fill the sky. What a perfect way to say goodbye to 2018 !

 

 

The next day, the first day of the year, we spend indulging and resting lazily with Manu. We talk about everything and we are fascinated by all her stories about the samoan culture, her life in Australia, her move to New Zealand with her husband, the stories about her siblings and parents. We in turn share also a lot of our lives. It is a nice way to welcome the new year and celebrate continuity by sharing the memories and stories we have about our loved ones. We drink beers and bubbles as the day goes on. Already the next day we have to leave and we part as friends with the deep hope to meet again in France.  


bye bye Picton
bye bye Picton

Ne pas manquer! / Don't miss it!

Fiche-Lieu / Venue article:

Holy Cow

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Phil (dimanche, 03 février 2019 02:41)

    J adore :)