Terrewah - New South Wales - Australia

 

Terrewah est une petite ferme selon les standards australiens, 100 acres, environ une cinquantaine d'hectares. Plus de la moitié est laissé dans son état naturel et boisé. Kirsty et Andrew, après une carrière dans l'hôtellerie, ont décidé de changer de vie et créer leur propre petit paradis.

Ils achètent ce terrain, il y a 5 ans, afin d'y déménager avec leur fils et y construisent une maison passive afin de conserver la fraîcheur ou emmagasiner la chaleur selon la saison à laquelle ils ajoutent un chauffe-eau au bois pour chauffer de l'eau qui serpente sous le sol, si le froid se fait trop intense. Des panneaux solaires et plusieurs vastes cuves de récupération d'eau de pluie (20 000L chacune x3 au moins) complètent leur autonomie en eau pour leur vie quotidienne, le jardin et les animaux. La sécheresse de cette année, du jamais vu depuis plus de cent ans en Australie, a tiré dur sur les réserves, il a fallu rationner l'eau pour tout le monde. Quand nous y sommes passés en woofing, la pluie recommençait à tomber petits millimètres par millimètres. 

Le devant de la propriété a toujours été utilisé pour de l'élevage bovin et leur plan est donc de réhabiliter le sol petit à petit et de planter beaucoup d'arbres feuillus afin d'améliorer un sol qui avec le temps, la pente, l'absence d'arbres et l'élevage s'est beaucoup appauvri. C'est un travail de longue haleine. 

Il y a un quart d'hectare cultivé en maraîchage bio selon des méthodes permaculturelles et également inspirées des market gardeners (bio intensif, pour la production commerciale locale), l'objectif est de passé un demi-hectare en rythme de croisière. Un verger est aussi commencé. L'ensemble doit être grillagé car les wombats, si mignons et protégés dans la région, creusent et détruisent les cultures et les oiseaux mangent les fruits.

Il y a des paddocks où sont régulièrement déplacés les moutons et les deux vaches, ainsi qu'un élevage de poules qui sera bientôt arrêté car demandant trop d'entretien avec tout ce qu'il y a déjà à faire.

Le plan est de développer des cottages afin d'accueillir des touristes qui pourraient profiter ainsi des produits de la ferme, des animaux et également du vaste parc forestier qui s'étend derrière la maison. Andrew s'occupera de l'accueil tandis que Kirsty poursuivra sa passion de la production de bons légumes.

 

Terrewah is a small farm according to australian standards, 100 acres. More than half is left in its natural forest state. Kirsty and Andrew after a career in hospitality, have decided to change their lives and create their own little paradise.

They bought this land 5 years ago in order to move in with their son and build a solar-passive house in order to preserve coolness or store heat according the season, to which they've added a wood-boiler to warm up some water that goes through the floor to heat it up in case the cold is too much. Solar pannels and several vast rainwater tanks (20 000L each x3 at least) complete their self-sufficiency for the daily life, the garden and the animal needs. The drought this year, unprecedented in Australia for 100 years, has strained the resource and it was necessary to ration the water for everyone. When we came through for our woofing, rain was starting to come back, millimeters by millimeters. 

The front of the property was used before for cattle grazing and their plan is thus to restore soil fertility little by little, notably by planting a lot of deciduous trees as with time, slope, bare surface and cattle, the soil is now very poor. It is a long term work.

There a half-acre used for organic gardening using permaculture as well as market-gardener's methods and the objective is to go up to an acre. An orchard was also started. The whole lot needs to be protected by high and deep fences as wombats, though cute and protected in the region, dig big tunnels and destroy the veggies, birds eat the fruits and kangaroos jump into it too.

There are paddocks where the sheeps are regularly moved through and two cows as well as a lot of chiecken which number will be greatly reduced as it takes too much time with everything there is already to do.

The plan is to set-up cottages in order to welcome tourists who could then enjoy good farm products, the farm animals as well as the large forest area behind. Andrew will take care of the hospitality side and Kirsty will continue on with her passion for producing good vegetables.


Plus d'informations / More information

Autres articles réalisés sur le lieu / Other articles made onsite:

Culture de l'asperge / Grow asparagus

 

Website:

Terrewah

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0