18 octobre – 23 Octobre : Kangaroo Valley et Brogo

Eight Pools
Eight Pools

En avant pour notre woofing suivant ! C'est partie pour la Kangaroo Valley. On est loin de savoir à ce moment qu'on se dirige vers une magnifique vallée luxuriante, habitée par mon animal préféré d'Australie, le wombat, et peuplée de gens géniaux pour qui l'idée d'être auto-suffisant n'est pas un souhait mais un mode de vie pratique, économique et quotidien.

 

On décide de passer par Eight Pools, dans le Royal National Park. C'est superbe ! Déjà la route à travers le parc qui s'étend à travers la forêt nous plonge sans délai en pleine nature, une sensation bienvenue de sérénité après l'agitation toute urbaine de Sydney. Ensuite, la balade est superbe et coup de chance car nous n'avions pas vérifié, la marée est suffisamment basse pour que nous puissions aller jusqu'au bout nous aventurer sur ces roches creusées, aplaties et dentelées par le ressac incessant. On est seul, la marée menace, montant avec ses vagues agressives, on se sent tout petit. On se dépêche de rejoindre la plage. On croise de beaux lézards pas tellement farouches et des petits wallabys tout aussi placides. On revient en moitié moins de temps qu'indiqué sur le panneau, on n'est pas peu fier !

 

On reprend la route qui quitte la côte, s'enfonce dans les terres et commence à sinuer dans les « montagnes » (hautes collines on dirait peut-être).

 

Sur la route, on s'arrête brusquement, quelque chose traverse la route. C'est un échidné ! Ce petit animal tout en piquants est aussi mignon que son cousin européen mais à notre approche, il a planté son nez dans le sol et impossible de revoir le bout de son nez, nous repartons.

 

La forêt est magnifique. Le soleil qui joue dans le feuillage l'éclaire de toutes les nuances de vert imaginables et produit des rayons dorés. On a l'impression d'entrer dans une vallée enchantée, comme dans les livres de contes. Nous traversons le petit village et nous dirigeons vers Terrewah, notre prochain woofing, situé à 10 min du village.

 

Tom voit son premier wombat, malheureusement celui-ci se présente les 4 fers en l'air sur le bord de la route. Heureusement, le suivant est sur ces quatre pattes et nous passons tout près de lui. Les wombats ressemblent à de petits ours qui seraient végétariens avec une énorme truffe noire et une tête toute poilue toute ronde, tout droit sorti d'un cartoon. Je suis gaga mais on arrive alors il faut bien retrouver une certaine contenance.

 

Kirsty, Andrew et Jayden, leur fils de 8 ans, nous accueillent chez eux, en haut de la colline. On vous laisse découvrir quelques plans aériens de leur magnifique ferme.  

Off to our next wwoofing ! Kangaroo Valley is our next destination. We are from aware at that point that we are driving towards a beautiful lush green valley, inhabited by my all time favourite aussie animal, the wombat, and by amazing people to whom the idea of being self-sufficient isn't just up in the air but an actual practical and economical daily way of living.

 

We decide to stop first by the Eight Pools in the Royal National Park. It looks beautiful ! Already the road crossing the park into the forest immerses us right into the Nature, a welcomed feeling of serenity after all the hustle and bustle of urban Sydney. Then the trek itself is superb. Stroke of luck for us as we hadn't checked, the tides are good for us to get onto the flattened and nature-carved rocks, sizzeled by the relentless waves. We are alone, the tide is coming up again, threatening to close the pathway with its oncoming waves, we feel pretty small. Hurrying up we finally reach the beach safely. We cross path with beautiful lezards which are not so afraid of us as well as indifferent little wallabys watching us curiously from the side of the path. We come back in half the time indidated on the starting sign, pretty proud of it !

 

We get back on the road, leave the coast behind and start driving inland. The road starts to wind around the hills. Suddenly, we brake, something is crossing the road. It is an echidnea ! This little animal, all spiky and as cute as its european cousin, dugs its nose into the soil as we approach it. No way to see its little snout again so we leave.

 

The forest is magical. The sun plays with the leaves, lighting them in all shades of green, sometimes falling in straight golden rays. We feel like we are reaching so kind of enchanted valley, as we would in a fairy tale. We cross the little village and start towards Terrewah, our destination, about 10min away from the village.

 

Tom sees his first wombat, unfortunately, it is with its 4-feet in the air, dead alongside the road. Lucky for us the next wombat has its feet on the ground and we pass by really close. Wombats are little vegetarian bears with a big black snout and a very hairy round face, as if coming straight out of a cartoon. I am crazy about them but we are arriving so i need to pull it together a bit.

 

Kirsty, Andrew and Jayden, their 8 year old son, welcome us into their home, on top of a small hill. We let you discover above through some aerial views their beautiful farm.  

On y découvre une famille et une communauté incroyablement auto-suffisant. C'est une réflexion sur la planète bien sûr mais c'est aussi carrément plus économique ! Le raccordement par les compagnies privées est devenu extrêmement cher et généralement les devis ne sont que de vagues indications. Quand l'énergie était encore dans le secteur publique, il était possible de se raccorder même à la campagne pour une somme relativement faible et fixée. Toujours est-il que nombreux sont les foyers dans cette vallée qui non seulement ont des panneaux solaires mais également des cuves de récupération d'eau de pluie, soit de la géothermie soit des chauffe-eaux au feu de bois ou au solaire, des maisons orientées correctement afin de limiter les besoins en chauffage ou en refroidissement, un potager et des poules au moins.  

 

A Terrewah, nous vivons le quotidien de la famille, le maraîchage pour le marché hebdomadaire, les moutons dont les petits agneaux qui ont été rejetés par leurs mères et qu'il faut nourrir chaque jour,etc. Kirsty et Andrew nous présentent aussi leur projet tel qu'ils l'ont imaginé il y a quelques années et qu'ils développent un peu plus chaque année. Le design se centre autour de deux hangars transformés en centre d'accueil d'un côté et la préparation des légumes de l'autre. Il y aura plusieurs cottages qui seront placés au milieu des arbres plantés sur le versant dégagé de leur domaine afin d'accueillir des touristes qui pourront profiter des produits frais de la ferme. Ca rappelle notre propre projet ! Du coup c'est super intéressant de discuter des écueils et des aventures de leur mise en place.

 

Le jeudi c'est jour de marché, nous aidons à la préparation et après nous sommes libres de nous balader au marché. Nous rencontrons un maraîcher absolument fan de compost avec qui on discute un peu, ça fait plaisir de trouver des personnes aussi enthousiastes. On discute aussi avec une dame qui fait des pickles et une autre qui vend des micro-greens.

 

 

Durant la semaine nous visitons Jamie qui nous explique comment il a construit sa maison en bottes de paille. On vous laisse découvrir son aventure ici. Nous prenons rendez-vous avec Peter, qui est le beau-frère de Duncan de Bombah Point, qui a construit une petite entreprise pour faire des maisons en briques de terre crue, vous le retrouverez en vidéo pour en apprendre plus sur cette technique que nous retrouvons ensuite en application dans plusieurs maisons que nous visiterons plus tard. Sur un coup de tête, nous appelons également le forgeron du coin, Mark, qui nous accueille volontiers dans son atelier pour y découvrir les étapes de création d'objets en métal. Travailler avec le feu, c'est fascinant, on est captivé par la sérénité qui émane du travail du métal, la régularité méditative et la dépense physique, toute cette énergie vitale transmise dans l'objet créé. C'est tout à fait poétique. Retrouvez donc ses explications et son univers dans cet article-ci. Nous découvrons l'incrEDIBLE Garden de Peter Brandis, qui fournit des légumes à Terrewah pour le marché et pratique et expérimente tout un tas de différentes manières de cultiver, d'élever ses poules et d'organiser son terrain. On y apprend beaucoup de choses en peu de temps, retrouvez son jardin, son parcours et quelques unes de ses techniques ici.

Customized mudbricks in the making - with Peter Jiergens - technical video coming soon!
Customized mudbricks in the making - with Peter Jiergens - technical video coming soon!

 

We discover a family and a community incredibly self-sufficient. It is both born out of awareness about our planet of course but also because it is simply a less expensive life-style ! Getting pluged into the electrical network for instance is done nowadays by private companies and has become extremely expensive. Moreover they provide quotes which are merely indications and mostly always come out more expensive than planned. It used to be cheaper to get pluged in when the service was public, and at least it was a fixed amount. Anyhow, nowadays, several homes in this valley are therfore equipped with solar pannels that make them self-sufficient in energy but also using rainwater tanks for their water supply and either geothermia or wood boilers or solar boilers and properly oriented houses to fulfill their heating or cooling needs, most have a veggie patch and some chickens too.

 

At Terrrewah, we live the daily life of the family, market gardenning preparing for the weekly farmer's market, sheep moving and lamb care for those little lambs that require feeding everyday as they have been rejected by their mother,etc. Kirsty and Andrew also present to us their project as they have imagined it some years ago and are currently implementing every year a little further. Their design is centered around two sheds of which one is a welcome center for the visitors and the other, already existing, remains for the preparation and storage of the veggetables. There will be several self-contained units which will be spread out in between the planted trees on the cleared side of the hill in order to host tourists who will be able to enjoy fresh products from the farm. It reminds us of our own project ! It is really interesting and we learn a lot discussing their project as well as their adventures during the implementation. On Thursday, it is market day and we help with the preparation and then we are free to wander around the market. We meet an organic vegetable farmer who is an absolute fan of compost, it is nice to meet such enthousiastic people. We also talk with a lady who makes pickles and another who sales micro-greens.

 

During the week we visit Jamie who explains us how he built his strawbale house. His adventure is recounted here. We also take an appointment with Peter, the brother in law of Duncan from Bombah Point, who built a small mudbricks business. You can find him on our website to learn a bit more this technique which we will see again applied to various houses we'll visit later on. On a hunch, we also decide to call the local blacksmith, Mark, who accepts straight away to welcome us in his shop to discover how to work metal ste-by-step. Working with fire is fascinating and we are captivated by the serenity of working with metal, the meditative regularity and the huge physical effort, all this vital energy transfered into the created object. It is truly poetic. Find out his explanations and his universe in this article. We also discover the incrEDIBLE Gardens of Peter Brandis, who provides some veggetables to Terrewah for the market and experiments a lot of different gardenning styles. We learn a lot there in such little time, we recommend the articles about him and some of his techniques here.

Mermaid's Inlet - Jervis Bay
Mermaid's Inlet - Jervis Bay

Nous prenons congés de Terrewah et de la Kangaroo Valley après une semaine édifiante. Il y a ici un vrai sens de la communauté, des valeurs de protection de l'environnement qui se traduisent par des modes de vie concrets et adaptés, on se dit qu'il y a des endroits où les choses vont dans la bonne direction. Nous passons par Jervis Bay dont on nous a dit beaucoup de bien. Effectivement, Mermaid's Inlet nous coupe le souffle, tant parce que c'est venteux que parce que c'est beau bien sûr.

 

Les plages de Jervis Bay dont certaines de sable blanc sont superbes également mais le développement de la côté, avec ses petites maisons bourgeoises et des panneaux d'interdiction de camper et de ceci ou cela, nous donnent le sentiment de ne pas être particulièrement accueillis.

 

 

Direction Bega Valley, la petite sœur rustique de Kangaroo Valley, où nous avons rendez-vous avec John Champagne, Brogo Permaculture Gardens. Il pratique la permaculture depuis plus de vingt ans et son endroit est à l'image de ce que ce concept représente. Son centre, la maison, construite par la famille Champagne et leurs amis, en brique de terre crue. Elle est magnifique. Vous n'imaginez pas la sérénité de cette maison dont les angles arrondis de la terre donnent une chaleur et une sensation de cocon toute particulière.

 

La lumière y entre par rayon doré et illumine ici des petits vitraux, là une plante verte, les étagères sont moulées à l'intérieur des murs et on peut s’asseoir sur la terre crue réchauffée au bord des fenêtres, le plafond est haut et les poutres apparentes. Le potager nourricier est tout proche de la maison, le chemin vers l'assiette est ainsi au plus efficace. Ensuite viennent les fruitiers, organisés en plusieurs zones.

 

Je ne vous refais pas l'article sur ce lieu, vous le trouverez ICI et ne manquez pas de regarder ses différentes vidéos sur des techniques de design en permaculture pour améliorer son jardin !

Brogo Permaculture Gardens
Brogo Permaculture Gardens

We take our leave from Terrewah and the Kangaroo Valley after a very educative week. There is here a real sense of community and environmental protection values that are translating into real life concrete and adapted lifestyles. This is a place, we think, that is going in the right direction. Next we are passing through Jervis Bay, which we are told is great. It actually is, Mermaid's Inlet is breathtaking, and not only because of the strong wind there.

 

Jervis Bay's beaches of which some are beautiful white sand are equally beautiful too but the coastal development with all its high-end houses and its « no camping » and other « no something » signs give us the feeling of not being particularly welcome there.

 

 

Off to Bega Valley, the little more rustic sister of Kangaroo Valley, where we have a meeting with John Champagne, of Brogo Permaculture Gardens. He practices permaculture for more than 20 years and his place is a good reflection of what this concept represents. At its center, the house, built by the Champgane family and their friends, mud-brick based. It is beautiful.

 

You cannot imagine the serenity of the round-angled house which gives a special nice and cosy atmosphere. Light enters bu golden rays and illuminates here some stained glass window, here a green plant, some shelves are molded into the walls and one can seat by the window on the sun warmed mudbrick. The ceiling is high and the wood beams visible. The vegetable garden is close to the house, the way from garden to fork is the most efficient. Then comes the orchard divided into several zones.

 

I am not redoing the article on his place, you will find it HERE, and don't forget to look up his various technical videos which are talking about a few very interesting garden design techniques !

A ne pas manquer / Not to miss

Écrire commentaire

Commentaires: 0